Histoire du Violon

HISTOIRE DU VIOLON - LE VIOLON ET SON HISTOIRE - LUTHIER VIOLON - DEVENIR LUTHIER


Voici l'histoire du Violon, l'instrument de musique le plus difficile à maîtriser...

>> Histoire du Violon

Instrument à la généalogie assez empirique - les origines de cet instrument sont plurielles - le violon n'a pas une histoire précise puisqu'on lui reconnaît plusieurs ancêtres. Aux anciennes civilisations d'Asie, nous devons l'apport de l'archet, lequel, sous sa première forme, fut tout simplement l'arc du chasseur utilisé pour frotter les cordes. Il permit notamment aux instruments à cordes de ne plus seulement jouer des notes séparées (à extinction rapide) mais des sons soutenus proche de la voix. Un des premiers ancêtres du violon fut le Ravanastron apparut en Inde il y a 5000 ans. Il s'agit du tout premier instrument à cordes joué avec un archet. Les descendants du Ravanastron firent leur apparition en Europe au temps des Croisades via la Perse et l'Arabie. Au XIIe siècle, la Vièle supplante la Rote (omni-présente en Europe centrale).

Ensuite, les connaissances sur l'histoire du violon les plus récentes remontent au XIVe siècle, où plusieurs instruments peuvent être considérés comme les ancêtres du violon. Le Rebab (appelé aussi Rebec) et la Vièle, tous deux des instruments à trois cordes.

Au Moyen-Age, le rebec et la violle désignent tous les instruments à cordes frottées. La vielle évolue durant tout le Moyen-age pour arriver à sa forme définitive de cinq cordes (avec les éclisses, le cordier et le chevalet séparés). La vièle du XVe siècle donne naissance à la lira da braccio (instrument à 6 cordes) dont les caractéristiques sont proches de celles du violon : table, fond voûté, âme... Le violon est issu directement d'un "mélange" entre le rebec, la vièle et la lira da braccio. Mais l'histoire du violon est plein de surprises car si on sait la date de la première représentation du vilon (1508), on ignore qui inventa le premier violon, ni à quoi celui-ci ressemblait précisément.

Le premier document ou figure le mot violon date de 1523. Entre 1690 et 1750, la lutherie connaît son âge d'or, avec notamment la création des violons les plus célèbres au monde, ceux de Stradivari (Stradivarius). Dans la première moitié du XVIIIe siècle, l'anatomie du violon se modifie quelque peu afin de répondre aux attentes des compositeurs et violonistes : furent modifiés notamment le manche, la barre d'harmonie et le diametre de l'âme (allongés). C'est à cette époque que tous les violons des grands luthiers furent repris (Amati, Stradivari...) par de prestigieux luthiers tels que Jean-Baptiste Villaume. Ainsi, depuis 1830, la morphologie du violon est resté pratiquement inchangée.